Fusions & Acquisitions, La première revue des raprochements d'entreprises

A la une

haut
haut
RESTRUCTURING / 23 novembre 2020

Reprise transfrontalière à la barre du Tribunal : de l'opportunité (ou non) d'ouvrir une procédure d'insolvabilité secondaire

RESTRUCTURING / 23 novembre 2020

3 points clés pour formuler une offre à la barre et la remporter

DOSSIERS / 23 novembre 2020

Revue de l’écosystème TIBI et des acteurs du segment Private Equity « Growth »

DOSSIERS / 23 novembre 2020

Un marché M&A très polarisé, animé par le private equity. Si les volumes baissent, les multiples s’envolent !

DOSSIERS / 23 novembre 2020

Valoriser le capital humain dans l’évaluation de la performance : une première dans le capital-investissement français !

DOSSIERS / 23 novembre 2020

Les cessions d’entreprises, victimes oubliées de l’épidémie de Covid-19

DOSSIERS / 23 novembre 2020

Quels impacts de COVID-19 sur le marché secondaire ?

DOSSIERS / 23 novembre 2020

Quel futur pour la performance des fonds LBO ?

DOSSIERS / 23 novembre 2020

« Nous vivons une période difficile mais elle permettra de faire émerger des champions »

DOSSIERS / 23 novembre 2020

Finance et entreprise face aux transformations sociétales

DOSSIERS / 23 novembre 2020

Métiers d'investissement alternatif : où sont les femmes ?

DOSSIERS / 23 novembre 2020

« C’est le meilleur moment pour investir dans la tech »

page1 page2 page3
DOSSIER / 23 novembre 2020

Reprise transfrontalière à la barre du Tribunal : de l'opportunité (ou non) d'ouvrir une procédure d'insolvabilité secondaire

Par jugement en date du 11 août 2020 le Tribunal de l’entreprise du Hainaut division Mons (Belgique) a autorisé la cession au profit de la société NEW MT (société majoritairement détenue par l’actionnaire historique et fondateur du groupe français KING JOUET) de l’activité logistique et de 117 magasins de jeux et jouets appartenant au groupe MAXI TOYS.
Cette cession est intervenue dans le cadre de la « procédure de réorganisation judiciaire par transfert d’entreprise »1 préalablement ouverte par le Tribunal de Mons selon jugement du 18 mai 2020.
Cette procédure collective a été ouverte par la juridiction belge non seulement à l’égard de trois sociétés de droit belge (activité logistique groupe et exploitation des points de vente en Belgique), mais &ea...





NOMINATIONS

n°310
PAI Partners
PAI Partners annonce la nomination de Marc Boullier en tant que Managing Director qui vient renforcer l’équipe PAI Performance Group (PPG), dédié à l'optimisation de la performance opérationnelle des sociétés en portefeuille. Marc Boullier dirigera la transformation digitale et IT de PAI et des entreprises en portefeuille. Il apporte plus de 25 ans d'expérience en tant qu'expert en informatique et en numérique, ayant récemment occupé le poste de directeur de l'exploitation (COO) chez Mobility Work (GMAO). La nomination de Marc Boullier fait suite à un certain nombre de recrutements de profils séniors au cours de l'année précédente pour renforcer l’équipe PPG. Christian Atherton, spécialiste de la croissance du chiffre d'affaires, a rejoint PAI en janvier 2020 en provenance de Simon-Kucher & Partners, tandis que Séverine de Wulf, experte en matière de gestion des talents, de leadership et de gouvernance, a été nommée en septembre 2019 en provenance de Spencer Stuart. Ils ont rejoint Franck Temam et Cornelia Gomez, membres de longue date du PPG qui se concentrent respectivement sur la chaîne d'approvisionnement et les questions de RSE. Marc Boullier, 49 ans, commence sa carrière comme chef de projet et architecte logiciel chez Syntegra. En 2001, il fonde Vistali le cabinet spécialiste de l'orchestration du système d’information racheté en 2007 par Solucom. De 2007 à 2016, Marc est d’abord Directeur du Marketing et de l’Innovation chez Wavestone, puis Senior Manager chez Accenture et Directeur chez AlixPartners. En septembre 2016, il devient Chief Information Officer de Carambar & Co, avant d’être nommé Chief Operating Officer chez Mobility Work (GMAO) en septembre 2019. Marc Boullier est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Nancy.

article à la une
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie une fois connecté à vos identifiants, ceci vous permettant de naviguer pleinement sur notre site.